Terminologie de la sexualité rwandaise

Quelques termes utilisés dans la sexualité rwandaise. Lexique Kinyarwanda-Français.

le Kunyaza au bord du lit : photo Nsekuye Bizimana

abahennyi : exorcistes qui intervenaient notamment pour la condamnation à mort des filles-mères

agacurama : chauve-souris ; la poudre obtenue à partir de sa dépouille mortelle servait dans la pratique de gukuna

akannyo : littéralement ‘petit anus’ ; nom insultant de la vulve ou du vagin ; innyo

akatsamuriro : littéralement ‘qui allume le feu’ ; méat urinaire de la femme

amabere : seins

amabi : règles survenant après la mort d’un enfant

amabya : testicules

amacugane : enfant né d’une union incestueuse, inyamacugane

amahasha : jumeaux de sexe différent

amahumane : sorte de dermatose attrapée suite à la non-observance de certains interdits sexuels.

amanyare : sécrétions, humeurs vaginales ; ibinyare, inkari, appelé aussi, par pudeur, amavangingo.

amavuta y’irora rimwe : beurre sorti en premier de la baratte et utilisé dans le gukuna

 

baduname : clitoris ; rugongo (qui crie), ruhogo (d’un rouge foncé), ruguga (à la forme d’une montagne), bashyame, bavukanwa (qu’on naît avec), ruhembe (pointu comme une corne), agatorezo (petite hache), agashyimbo (un petit haricot), rutorishaka (dont l’extrémité peut pour ramasser les petits grains de sorgho), rutumvincyuro (qui se passe des circonlocutions).

biheko : sorte de personnage mythique qui donnait la fécondité aux familles.

 

cyinyaza : littéralement ’qui pissent d’elles-même’ ; petites lèvres qui s’excitent très facilement ; imirishwakumwe (qu’on peut manger facilement, avec un seul bras).

 

guca hagati : cérémonie durant laquelle le frère de la mariée devait se coucher entre sa sœur et son mari avant la consommation du mariage

gucuga : faire des pénétrations courtes et saccadées , lors des rapports sexuels ; gucugita.

gucumita : enfoncer le pénis profondément dans le vagin, dans un mouvement vigoureux, long et sec, lors des rapports sexuels

gucutsa umwana : copulation rituelle faite à l’occasion du sevrage d’un enfant

gucyura : prendre une veuve pour femme ; épouser en secondes noces ;ramener de chez ses parents une femme partie après une brouille familiale.

gufumbata : au lit, enserrer un partenaire avec un bras

guhana : prodiguer des conseils à une fille à la veille de son mariage

guharika : prendre une autre femme dans le cas de la polygamie

guheheta : courir les jupons

guhemba ingobyi : fourrer le placenta des graines d’eulésine et de sorgho comme pour le récompenser après l’accouchement

guhembera : faire provoquer du lait maternel

guhenesha : faire des relations sexuelles la femme, à califourchon

guhigura : récompenser un guérisseur pour ses consultations surtout si le malade était guéri

guhuhira ivu mu maguru : rite consistant à souffler un peu de cendre entre les jambes d’une femme dont les lèvres vulvaires ne sont pas développées selon la coutume.

guhugwa : ne pas désirer son partenaire, surtout sexuellement

guhunama : être hébété suite aux charmes nocifs

guhungura : pour un homme, épouser une veuve, femme d’un membre de la famille décédé

gukazanura : pour un homme, faire des relations sexuelles avec sa belle-fille

gukirana : lutte amoureuse faite lors de la première nuit des noces entre l’homme et la femme , pour la consommation du mariage

gukuna : étirer les petites lèvres vulvaires ; kwisura ; guca imyeyo.

gukundwakaza : pour un polygame, manifester plus d’amour pour une de ses femmes

gukurakuza : exercices d’entretien pour maintenir la longueur des petites lèvres vulvaires

gukuza imishino : rite fait par les filles après des exercices de gukuna.

gusambana : commettre l’adultère

gusenda : répudier sa femme d’une façon honteuse, humiliante et irréversible

gushinga baduname : pour une fille ou une femme, s’asseoir les jambes écartées en exposant son sexe à la vue

gushyukwa : entrer en érection

gusubya amaguru : première visite qu’une jeune femme effectuait chez ses parents après le mariage

guswera : avoir des rapports sexuels ; on dit aussi kwenda, kwerekera, gutora, kwanzika

gutaha inzu : copulation rituelle faite à l’occasion de l’occupation d’une nouvelle hutte

gutahira : pour un jeune homme, marier la fille chez ses parents et y demeurer quelque temps

gutahirwa : accueillir son mari pour une femme polygame pour les relations sexuelles de ‘‘consolider l’enclos’’(kubaka urugo)

gutambikiza : s’asseoir les jambes écartées

gutera itubya : provoquer une diminution du patrimoine familial ; c’est le propre d’une femme dont les petites lèvres ne sont pas développées

gutera urubambo : forniquer

guterura umwana : copulation rituelle effectuée le jour des relevailles

gutinura : découvrir le gland du pénis en retroussant le prépuce

gutoroboza : violer une petite fille

gutsirika intozi : avoir des relations sexuelles avec sa belle-mère ; kwenzuza

 

ibibero : cuisses

ibiheko : talismans portés par la femme enceinte

ibikunisho : matériel utilisé dans le gukuna

ibirarane : matériel utilisé la veille, dans le gukuna

ibiziriko : très longues lèvres vulvaires

ibuguma : vieille vache

ibyivugo : hauts faits ; le jeune marié en déclamait après le cérémonial d’umwishywa

icwende : littéralement ‘petite gourde pour conserver le beurre’ ; organe génital féminin d’aspect extérieur ramassé.

igihama : femme dont le vagin ne fait pas suffisamment d’humeurs vaginales.

ishabure : morceau de peau de vache porté comme habit par des adolescents.

igipampara : fille ou femme dont les petites lèvres vulvaires ne sont pas allongées ; icyohe

igisetsampfizi : littéralement ‘qui fait sourire le taureau’ ;familièrement, sexe de la femme

igishubaziko : littéralement ‘qui reste au foyer’ ; femme divorcée qui revient vivre chez ses parents

igituba : vulve ; vagin

ikigoryi : débile profond ; il ne pouvait pas se marier

ikiriri : lit aménagé pour une femme qui a accouché

ikinyaruka : littéralement ‘qui est pressée’ ; femme sans mari ; si elle en trouve un, elle ne se fait pas prier

ikinyendaro : littéralement ‘issu d’une petite hutte’ ; c’est comme si les relations sexuelles entre une fille et son partenaire avient eu lieu dans un endroit retiré, dans une petite hutte abandonnée ;fille-mère.

imboro : pénis ; inzanage, inzanabibondo, insandazamaganga, insamamagara, inzage, intini

imboroza : nom donné à un gros pénis.

imbumburi : verge courte, robuste et trapue

imbundi : sorte de pénis

imbuto : semence génératrice

imfunya : avorton

imigoma : grandes lèvres

imijabamabyi : trop longues lèvres vulvaires ; imijabannyo ; ibiziriko

imishino : petites lèvres vulvaires ; imisundi, imizirazuba, umwambaro.

imisumbi : pubis

imitezi : blennorragie

impa : fille ou femme frappée d’aménorrhée

impagazi : faire des relations sexuelles dans une position debout

impanga : doublets ; jumeaux de même sexe

imparabanyi : femme débauchée, coureuse

impare : verge naturellement circoncis.

impenebere : femme ou fille adulte dont les seins ne sont pas développés

impundu : cris de joies avec une sonorité spéciale, lancés par des filles et des femmes dans des fêtes.

imyaka : littéralement ‘grains récoltés, pour manger’ ; familièrement, sexe de la femme.

incakwaha : poils des aisselles

incike : femme sans enfant

ingaramakirambi : célibataire endurci

ingaramizi : organe génital féminin qui laisse apparaître l’ouverture vulvaire lorsque la femme est debout

ingumba : se dit d’une femme ou d’une vache stérile

inka y’umunyafu : première vache qu’un seigneur donnait à son serf.

inkaka : verge d’un animal

inkarasundi : mauvaises odeurs que dégage la vulve d’une femme, dues au manque de propreté

inkumi : jeune fille nubile

inshoreke : maîtresse qui accompagnait le seigneur féodal dans ses déplacements.

insya : poils du pubis

intanga : cellule de la reproduction ; spermatozoïde ou ovule

intini : mot grossier pour dire pénis

intinyi : phobie des relations sexuelles ; frigidité

intiritiri : sorte de pénis

intsinzi : amulette

inzaratsi : charmes

inzibabuzutu : gros pénis

inzonnyo : poils de l’anus

isakare : urine en putréfaction.

isugi : vierge ; femme qui n’a pas perdu d’enfant ; vache qui n’a pas perdu de veau ; récipient qui n’a pas encore servi

itabi ryo mu gacuma : purgatif pris par des femmes pour maintenir la ligne et pour éviter de faire des pets au lit pendant la nuit.

 

kababi k’umuyenzi : petites lèvres vulvaires très courtes, qui n’ont pas atteint la longueur rituelle

kubanda urugi : insister pour se faire ouvrir la porte, chez une femme en voulant lui faire des avances

kubangurira : mener une femelle à la saillie

kubenga : pour une fille, éconduire un prétendant

kubonera urugo : copulation rituelle après l’apparition des premières règles après la mariage

kubunza umweko : aller à la recherche d’un mari pour une femme divorcée

kugenya : sectionner le cordon ombilical du nouveau-né ; gukungura

kugororera : récompenser fortement

kugumirwa : pour une fille, n’avoir pas de fiancé ; coiffer sainte Catherine ; kugwa ku ziko

kugwiza : atteindre la longueur voulue par la coutume, en parlant des petites lèvres vulvaires et du clitoris

kumanikira : nouer ou suspendre la fécondité

kumanukwa : littéralement ‘descendre dedans’ ; avoir des règles ; gusurwa (recevoir des visiteurs) ; kugendererwa : (recevoir des visiteurs) ;kurwara :(être malade).

kumara akanapfu : copulation rituelle faite pour mettre fin au deuil d’un enfant

kumara amavuta : consommer le mariage

kumarira umugabo : pour une femme enceinte, faire des relations sexuelles avec un membre de la famille accepté par la coutume, pour mettre fin au deuil du mari décédé durant la grossesse de son épouse.

kuramukwa : éprouver des douleurs lors du début du travail pour une femme enceinte

kunuka cucu :littéralement ‘qui sent mal et se répand comme une traînée de poussières dans l’air’ ; exhaler une odeur insupportable, en parlant du vagin.

kunanura : étirement des petites lèvres après les règles, pour les remettre en forme

kunyaza : tapoter le clitoris et les petites lèvres en vue de provoquer l’écoulement des sécrétions vaginales lors des relations sexuelles

kurarira : faire des veillées nocturnes chez la jeune fille qui va se marier

kurera inda : relations sexuelles recommandées pour l’homme, quand la femme est enceinte

kureshya : demander une femme en mariage, en secondes noces 

kurinda : être en chaleur pour le bétail

kurora ibayi : voir la nudité de sa mère

kurwara ubunyana : avoir des règles trop espacées ou ne les avoir qu’une seule fois

kurya umuganura : copulation rituelle faite à l’occasion de la fête de la moisson

kuvuna amavi : pour une jeune fille, avoir des menstrues pour la première fois

kuzingura : lever l’interdit

kwakira ibyeru : copulation faite après le départ des hôtes de la famille de la femme venus voir le nouveau-né

kwakira umwishywa : relations sexuelles rituelles des parents du jeune homme et de la jeune fille pour célébrer leur mariage

kwakira umunyafu : copulation rituelle faite par des parents à l’occasion de la réception de la première vache que leur fils avait reçue de son seigneur féodal

kwambara umukobwa : pour une mère , porter à la ceinture quelquechose prélevé sur sa fille (morceau d’habit, morceau de l’épiderme) pour lui éviter tout risque d’être enceintée avant le mariage ou d’être empoisonnée

kwarama : pour une jeune mariée, passer sa lune de miel

kwasa indwi : accoucher  pour la septième fois

kwigera hasi : simulacre de copulation lors d’une cérémonie de mariage

kwenda umwana na nyina: avoir des relations sexuelles avec une fille et avec sa mère : kwenzuza ; gutsirika intozi.

kweza : pour une femme, faire des relations sexuelles rituelles avec un membre de la famille accepté par la coutume, pour mettre fin au deuil du mari

kwima : pour une femelle, être saillie

kwimya : pour un taureau, monter une vache ; pour un homme et par extension, faire des relations sexuelles

kwinjira : pour un homme, épouser une veuve dans la maison du défunt

kwita izina : copulation rituelle faite à l’occasion des cérémonies de donner un nom à l’enfant

kwomora : faire des relations sexuelles avec une femme dans les premiers jours après l’accouchement.

kwumviriza : prêter l’oreille pour servir de témoin au jeune marié dans sa consommation du mariage

mburugu : syphilis

mucobogo : synonyme d’umubundankari ; nom d’une vulve appréciée pour ses secrétions vaginales

nyabuninga : pénis d’aspect courtaud

nyamweru : albinos ; un enfant albinos était tué à la naissance

rugongo : clitoris ; ruguga, ruhogo, ruhembe

rugozi : très long pénis comparable à une corde

rwara rw’isha : organe génital féminin avec une ouverture vulvaire moyenne

rwogamabondo : très long pénis qui peut pénétrer jusque dans le ventre de la femme, selon les croyances populaires

 

ubuhama : état des parois vaginales sèches, sans sécrétions vaginales

ubukurire : premières règles après l’accouchement

ubukoboramabya : cadeau qu’un homme surpris en commettant l’adultère offre à celui qui l’a attrapé pour l’obliger au silence

ubukururamweko : se dit des qualités ou des défauts de la mère que manifeste l’enfant, surtout le garçon devenu adulte, et acquises suite à l’influence maternelle durant l’enfance

uburagaza : chancre mou

uburyoheramfizi : arbuste employé dans la préparation des charmes et qui signifie « qui plaît au taureau »

ubusa : rien ; nom insultant pour la vulve

umubumbankari : vulve qui renferme beaucoup de sécrétions.

umucuri : organe génital féminin dont l’ouverture vulvaire atteint presque l’anus

umugabo wacu : littéralement ‘notre mari’ ; beau-frère

umugeni : jeune mariée

umugina : organe génital féminin impressionnant par sa robustesse

umugore w’uburyo : sage-femme

umugore wacu : littéralement ‘notre femme’ ; belle-soeur

umuguha : très long pénis

umuhunguravu : homme étranger ayant procédé aux cérémonies de fin de deuil sans procéder à une copulation rituelle avec la veuve ; synonyme : umuhunguramurayi ; umuyoravu : littéralement ‘ramasseur des cendres’.

umukazana : belle-fille

umukobwa wacu : littéralement ‘notre fille’ ; nièce

umunoga : organe génital féminin tourné vers l’anus ; appelé également urweso

umuraganyina : phytolacca dodecandra, umuhoko ; arbuste aux effets abortifs employé par des filles-mères pour provoquer des avortements ; umuraganyina.

umushokannyo : organe génital féminin dont l’ouverture vulvaire est très courte et très proche de l’anus ; ntotizuba, indasabahanga, ubuhezankwano

umusumbakazi : femme mariée en secondes noces

umuzanano : enfant qu’apporte une femme qui se marie en secondes noces.

umwana w’umuja : enfant né d’une servante ou d’une concubine avec son seigneur féodal.

umwishywa : arbuste utilisé dans les cérémonies nuptiales pour sceller le mariage, momordique ;

urukamba : sexe de la femme avec une grande ouverture vulvaire.

urumina : organe génital féminin avec une longue ouverture vulvaire  

ururasago : organe génital féminin avec une très petite ouverture vulvaire

ururenda : pertes vaginales.

urutezo : distance entre l’anus et l’entrée du vagin ; périnée ; on dit aussi urutezi

urwase : vient du verbe ‘kwasa’ : fendre’ ; ouverture vulvaire ; entrée du vagin.

 

Rassemblé par :
Gaspard Musabyimana
10/12/2010

 

 


Catégories

Coutumes rwandaises, Culture et coutumes rwandaises, Le saviez-vous?, Sexualite rwandaise

 

[ <-  Retour ]

Commentaires / réactions

Que pensez-vous de cet article ?

Donnez votre avis

Ajouter un commentaire / Réagir

Ecrire ici